Restaurant Italian - Rome - Italy
Un restaurant attentif à la qualité dans le respect des traditions et des saveurs d'autrefois. Aller chez Giggetto est comme découvrir, en oubliant le temps, l'ancien goùt d'une cuisine flatte le palaiset soulage l'ame.
Ristorante Giggetto al Portico d'Ottavia Restaurant in Rome, Italy Ristorante Giggetto al Portico d'Ottavia Restaurant in Rome, Italy Ristorante Giggetto al Portico d'Ottavia Restaurant in Rome, Italy Ristorante Giggetto al Portico d'Ottavia Restaurant in Rome, Italy
Ristorante Giggetto al Portico d'Ottavia - Rome
Italy » Restaurant in Rome » Italian Restaurant
Restaurant Language : French
Un restaurant attentif à la qualité dans le respect des traditions et des saveurs d'autrefois. Aller chez Giggetto est comme découvrir, en oubliant le temps, l'ancien goùt d'une cuisine flatte le palaiset soulage l'ame

La Salle
Eclairée par trois grandes lucarnes, cette salle de grandes dimensions, est particulièrement indiquée pour banquets et cérimonies.

Climatisée, la salle peut contenir 80 personnes. Salle non fumeurs.

Salle S.Angelo
Petite salle unie au salon qui donne sur rue Sant'Angelo in Pescheria.

Climatisée. Elle peut contenir 20 personnes. Salle non fumeurs.

Sala Portico
Tipique salle en ancien style, très bien eclairée par ses larges baies vitrées, elle donne sur le Portique d'Octavie.
Climatisée. Elle peut contenir 30 personnes. Salle non fumeurs.

Sala Marcello
Petite salle eclairée par una large baie vitrée qui peut être ouverte. Elle donne sur le Portique d'Octavie.

Climatisée. Elle peut contenir 22 personnes. Salle non fumeurs.

Sala Ottavia
La salle est placée au centre du restaurant et donne sur la petite place de Sant'Angelo in Pescheria.

Climatisée. Elle peut contenir 31 personnes. Salle non fumeurs.

Sala Tiberina
Petite salle placée à l'intérieur du restaurant.

Climatisée. Elle peut contenir 16 personnes. Salle non fumeurs

La cuisine juive de Rome, trés pauvre en ingrédients mais, en même temps, très riche en saveurs, est née des mains affectueuses des ménagères qui, dans leurs pauvres cuisines, créaient, avec beaucoup de soins, des plats très appétissants.

Histoire
Dès l'antiquité les Juifs de Rome, isolés et obligés à une vie d'étroite anarcie, même alimentaire, ont été les plus fidèles gardiens de la tradition gastronomique populaire, qui a demeuré, par force, en dehors des influences étrangères et des modes. Mais, cela, n'empêche que entre la cuisine romaine et la cuisine juive il y a eu une fusion.

L'Artichaut
"Giggetto" est, sans aucun doute, le plus ancien représentant de l'"artichaut à la juive", dont on peut trouver notices, informations et curiosités dans le site www.carciofoallagiudia.com

Filet de Morue
Le morue doit être coupée en plusieurs morceaux, plus ou moins comme la largeur de deux doigts et la longueur doit être de 8 à10 cm.Elle doit être dessalée dans de l'eau pendant au moins 2 jours ou achetée déjà prête.La préparation de la pâte est très délicate ainsi que la cuisson.Avant tout préparer la pâte.Dans une terrine mettre de l'eau tiède, de la levure de bière et du sel, bien mélanger. Petit à petit mettre la fariné jus qui à obtenir une pâte qui ressemble à la crème fraîche liquide dense.Après la préparation, couvrir avec un torchon et laisser reposer à température ambiante pendant 2 heures.Insérer ensuite les morceaux de morue dans la pâte, et faire cuire le tout bien dorer, les égoutter et servir dans un plat avec des morceaux de citrons.

www.filettodibaccala.com

Histoire
L'histoire de "Giggetto au Portique d'Octavie", commence quand Luigi Cecarelli, appelé "Giggetto", soldat de retour de la guerre, et sa femme Ines n'ont pas laissé échapper l'acquisition d'un vieux bistrot, qui est devenu célèbre, dès 1923, pour son bon vin de Frascati et pour ses fabuleux plats préparés avec soin par "Sora Ines" (surtout les incomparables "artichauts à la juive").

Aujourd'hui chez "Giggetto" on est arrivé à la troisième génération, en effet Franco Ceccarelli est aidé par son fils Claudio, le neveu de Luigi, l'homme qui a voulu garder vivante la réalité du vrai "bistrot romain".

Le portique
L'emplacement du célèbre Portique d'Octavie est compris, aujourd'hui, entre la Via di Pescheria, la Piazza Campitelli, le théâtre de Marcellus et celui de Balbus (Mont Cenci). Ici en 147 avant J. C. Quintus Caecilius Metellus fit construire une temple dédié à Jupiter ; entouré de Portiques, dans lesquels fut aussi inclus le temple de Junon. Les portiques et les temples furent entièrement réconstruits par l'empereur Auguste en l'honneur de sa sœur Octavie en 32 avant J. C. sous la direction des architectes lacédémoniens Sauros (lézard) et Batrachos (grenouille), qui firent sculpter une grenouille et un lézard sur les chapiteaux des colonnes du portique. Un de ces chapiteaux se trouve aujourd'hui dans l'église de S. Angelo in Pescheria.

Le Temple de Jupiter (Stator) bâti par l'architecte grec Hermodore, et qui ne doit pas être confondu avec l'autre temple de Jupiter Stator in Sacra Via Summa, fut le premier temple en marbre érigé à Rome.

Le Temple du Juno Regina fut dédié par le Censeur M. Aemilius Lepidus en 179 avant J. C. Il en subsiste une partie de soubassement, la porte de la Cella (dans les caves d'une maison de la Via S. Angelo in Pescheria) et une grandiose et élégant colonne corinthienne cannelée, encore debout et in situ. Ici fut aussi retrouvé le piédestal de la statue de Cornélie, mère des Gracques, aujourd'hui au Musée Capitolin.

Un grand nombre d'œuvre d'arts décorait les Portiques d'Octavie et les deux Temples, entre autres la célèbre Aphrodite, chef d'œuvre de la sculpture grecque, qui se trouve aujourd'hui dans la galerie des Offices à Florence, sous le nom Vénus des Médicis (Homo, Rome Ant. p.220).

Aux coins des Portiques il y avait des pavillons, un desquels fut identifié en 1867 près du Théâtre de Marcellus, à la distance d'un mètre et demi seulement du théâtre-même.

Au fond l'on voit le Temple de Jupiter Capitolin (emplacement du palais Caffarelli), et la Cage des Oies Capitolines, sur la Roche Tarpéienne, entretenues par les romains en souvenir de celles qui sauvèrent le Capitole, lorsque les Gaulois le voulaient prendre en 390 avant J. C.

Aujourd'hui, pour les gens de Rome, le Portique d'Octavie est synonyme de "ghetto", mais, en réalité, outre à la fonction de marquer les confins de la partie de la ville d'où les juifs ne pouvaient pas sortir pendant la nuit, les restes de cet ancien monument, que l'empereur Auguste fit bâtir pour sa soeur Octavie, représent le lieu où, jusqu'au dernier siècle, l'on faisait une vente spéciale de poisson "aux enchères" appelée "cottio", à laquelle tout le peuple de Rome participait.

De ce marchè de poisson, aujourd'hui, reste seulement une plaque posée sur un arc. Sur cette plaque est écrit que les vendeurs devaient donner aux "conservateurs" chaque tête de poisson qui était plus long que la base de la plaque. Telle obligation fût enlevée seulement en 1798 pendant la république romaine.

LA STRUCTURE DU GHETTO
Tout au début le Ghetto était parcouru par trois principales rue.La Via Rua partait de la Piazza Giudea Interne. Le nom Rua au Ruga qui dérive de l'espagnol signifie "Rue".Cette rue était la plus importante et les Juifs les plus riches y habité.

De la place des " Cinque Scole " partait diverses places et ruelles qui à leur tour finissaient à la rue " Azzimelle " où se trouvaient les fours pour la préparation du pain azzimo durant la Pâques Juive.La troisième rue, Via della Fiumara, était habitée par les Juifs les plus pauvres.En plus, elle subissait plusieurs inondation du fleuve.En 1724, il parait que les trois quart de la population du Ghetto exerçaient l'activité relative à la couture , tandis que le restant était composée de bijoutiers, de merciers, d'orfèvres, de fabricants de tamis, de bâts et de sellas, de marchands de tissus usés, de quincaillerie, de pêcheurs, de menuisiers et de revendeurs de tapis.

Le Ghetto - Histoire de la présence hébraïque à Rome

En l'an 70 après le Christ, à la suite de la conquête de Jerusalem et de la destruction de son temple la diaspora de Juifs commence dans tout le monde.En commençant par le fameux Edit de Constantin de 313 après le Christ.Entautre, commencent à leur égard des discriminations dues à des prèjugés de caractère religieux.Ces discriminations s'aggravent d'une manière remarquable au Moyen-Âge.Au début du dix-septième siècle, 1750 Juifs vivent à Rome, ils s'y réunirent tous surtout à cause des expulsion de l'Espagne, du Portugal et du Royaume de Naple.Cela conduit le Pape Paolo IV, à fonder le " Ghetto " a fin de mettre, en évidence la séparation avec les Chrétiens.

Son successeur Gregorio XIII oblige aux Juifs d'assister chaque samedi aux " sermons forcés " ; Sisto V au contraire cherche de développer les activités économiques à l'intérieur du Ghetto, introduisant l'art de la soie.

La conditions de Juifs s'améliore au cours du dix-neuvième siècle grâce à l'œuvre de Angelo Brunetti, appelé " Ciceuracchio ". Durant le mouvements de 48 (en particulier après la République Romaine de 1849). Les Juifs bénéficient de la même liberté et de mêmes droits que les autres citoyens.

Après l'union de l'Italie et l'écroulement de Porta Pia en 1870, les Juifs Romains sont considérés de la même manière que les autres habitants. Mais, de nombreux problèmes sociaux et organisatifs dûs à 300 ans de Ghetto commencent à émerger. Pour trouvez une solution à tout cela, il est prévu la destruction du Ghetto. Mais, au début du vingtième siècle commence une campagne antisémite, et en 1938 sont publiées des lois contre les Juifs. Cela provuque une tragédie à toute l'humanité.

Le Quartier
Le quartier S. Angelo est la plus petit quartier de la capitale romaine et ses origines remontent à une époque très ancienne : Il est vrai que déjà à l'époque de l'Empereur Auguste elle existait.

Elle faisait partie de la grande plaine qui se trouvait entre le Tevere, les Colli Quirinale et Campidoglio appelé " Campo Marzio " et consacré aux exercises militaires.

A l'époque de l'Empereur Auguste, le quartier fut transformé en zone monumentale et de rencontre où se déponait des spectacles et des ceremonies réligieuses.

Au début le quartier n'était pas bien délimité. En effet, ce fut qui au XIII siècle que ses limites furent définies par des planes de marbre encore aujourd'hui présentes.

En 1555, le Pape Paolo IV créa le Ghetto des Juifs pour mettre en évidence leur séparation avec la population chrétienne.

Au cours du dix-neuvième siècle, le quartier subit un grand changement à la suite de la destruction d'une partie à côté du fleuve Tevere. Tandis qui au début du vingtième siècle le quartier fut légèrement agrandi aux alentours du Théâtre Marcello.

Ceci créa des désavantages aux quartiers X et XII.

A nos fours, le quartier S. Angelo se divise entre l'antique et le moderne, en effet, on peut noter au niveau de l'architecture un style de l'antiquité classique, du Moyen-Âge et de la renaissance.

Dans certains cas, le style moderne est plus en évidence que le style antique.

Restaurant Details

Restaurant Name : Ristorante Giggetto al Portico d'Ottavia
Restaurant Owner Name : Franco Ceccarelli et son fils Claudio
Restaurant Trading Since :
Restaurant Situated :
Restaurant Nearest City :
Restaurant Type : Italian
Restaurant Speciality :
Restaurant Chef Name :
Restaurant Sommelier Name :


Contact Details
Ristorante Giggetto al Portico d'Ottavia
Franco Ceccarelli et son fils Claudio
Via del Portico, 21/A
Rome
Italy
Tel : +39 06 6861105
E-mail : info@giggetto.it
URL : http://www.giggetto.it

More Pictures
Ristorante Giggetto al Portico d'Ottavia Restaurant in Rome, Italy Ristorante Giggetto al Portico d'Ottavia Restaurant in Rome, Italy

Next Restaurant Back to previous page Back to Restaurant Guide


The Chef´s Recipes

Wine Suggestions
Vineyard Suggestions



Reviews » Write Review » Read Reviews (0)
My Favourites » Add To Favourites » View My Favourites

Recommended Wines

Wines from Germany

Huxel Rheinhessen Wein
Wines from Germany
Geschichte Der Alzeyer Züchter Georg Scheu kreuzte die Sorte bereits 1927 in Alzey (Gutedel x Courtiller Musqué). Benannt wurde die Rebe nach einem Winzer aus ...
More...
More Wines...
List your Vineyard for FREE...


Food Products

Non Alkoholic Beverages

Fruits of Life, Inc.
Lipa Buko Juice is made of pure coconut water, a natural isotonic beverage that is rich in potassium and magnesium, and contains a considerable amount of vitami...
More...
More Products...
List your Food Product for FREE...


Recipe Of The Day

Pork Ribs with Tausi
Pork Ribs with Tausi
More...
More Recipes...
List your Recipe for FREE...
Home
Restaurants
Vineyards
Wines
Recipes
Events
Food Products
France  •  Austria  •  Belgium  •  Germany  •  Ireland  •  Italy  •  Liechtenstein  •  Luxembourg  •  Netherlands  •  Portugal  •  Russia  •  Spain  •  Switzerland  •  United Kingdom
Amsterdam Antwerp Barcelona Belfast Berlin Bologna Bordeaux Bremen Bristol Bruxelles
Dublin Florence Frankfurt Geneve Hamburg Lisbon London Luxembourg Lyon Madrid
Milano Manchester München Paris Porto Reims Roma Sevilla Torino Wien
Onlince Since 2009
gourmet@restaurants-guide4u.com
© 2008 restaurants-guide 4u.com. All rights reserved